MMA - ordinateur

Championnat du Monde EnduroGP

15/09/2020
GP de France-Requista-12 (1/5) – 18-20 septembre 2020 : Ouverture du Championnat du Monde d’Enduro - L'Elite de l'Enduro mondial répond présent !

Du beau monde au départ

L’expression « Forces en présence » est loin d’être galvaudée dans les circonstances. En effet, il en aura fallu de la détermination de la part de tous les acteurs pour réunir un plateau international au grand complet. C’est le même niveau de représentation que la finale du Mondial 2019 en France, avec encore plus de nations impliquées, ce qui, dans le contexte sanitaire que nous connaissons, non seulement en France mais aussi à l’international, est exceptionnel.  

 

Un grand merci à l’industrie, aux teams et aux pilotes, à l’ensemble des fédérations nationales et à la Fédération Internationale (FIM) pour leur implication. Cette mobilisation réchauffe le cœur de toute l’équipe d’organisation du Requista Moto Sport qui depuis plus d’un mois est mobilisée à 100% pour accueillir dans les meilleures conditions possible la caravane EnduroGP au grand complet.

Le GP de France à Requista marque l’ouverture du Championnat du Monde 2020 tant attendu qui comportera 5 manches, ce qui comparé aux 7 à 8 dates habituelles relève de l’exploit. Qualité et quantité seront bel et bien au rendez-vous de cet événement phare de la saison Enduro en France, selon le principe cher à la discipline ; réunir pros et amateurs sur un même événement. 

 

Tous les pilotes qui ont animés les avant-postes la saison 2019 seront présents, impatients d’en découdre après une intersaison bien plus longue que d’habitude. Plus de 18 nations sont ainsi représentées et 3 continents, l’Europe en grande majorité, l’Amérique du Sud et l’Océanie : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Chili, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne, Italie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Suède, Suisse

 

La liste des engagés comporte à ce jour 225 pilotes. 142 pilotes du Mondial : 102 pilotes des catégories EnduroGP, Junior et Youth et 40 « amateurs » de l’Enduro Open World Cup. En toute logique, les pilotes français représentent 40% du plateau EnduroGP.

Le GP National c’est l’occasion pour ceux qui ne participent pas régulièrement au mondial de s’illustrer, qu’il s’agisse des jeunes talents en devenir ou des habitués du Championnat de France Enduro et des Classiques Enduro. Il se trouve, que l’Occitanie est une terre d’Enduro éleveuse de champions. Ce n’est donc pas le fruit du hasard, si la région hôte dispose de quelques ambassadeurs au départ de ce Grand Prix : Loïc LARRIEU (TM) Champion du Monde 2019 en catégorie Enduro 2, Théo ESPINASSE, Vice-Champion du Monde 2019 en catégorie Junior 1, Jérémy TARROUX, Hugo BLANJOUE et Vincent GAUTIE

 

Tous les pilotes, quelle que soit leur catégorie, devront performer sur le même parcours. La différence entre les pros et les amateurs se fait sur le nombre de tours : 3 tours pour les pilotes EnduroGP, Junior et Youth, 2 tours pour les pilotes de l’Enduro Open World Cup et du National Trophy.

Le National Trophy, pour monsieur "Tout le Monde"

Le GP de France est également ouvert à des pilotes nationaux amateurs au travers du National Trophy fort de 83 enduristes prêt à relever le challenge du GP. Parmi eux, on peut compter sur les 3 pilotes Aveyronnais, Maxime CAZES, Benoit LAGUARIGUE et Florent VAYSSADE pour représenter dignement le Département.

 

Les différentes catégories du Mondial

Comme dans tout sport mécanique, les différences jouent sur deux critères, la cylindrée / motorisation des machines et l’âge des participants. Sur le terrain, chaque catégorie se différencie par les couleurs des plaques et des numéros. Les listes des pilotes engagés seront publiées dans le programme spectateur qui sera disponible gratuitement sur site ainsi qu’en téléchargement sur le compte Facebook du club.

 

Les catégories reines « EnduroGP »

Enduro 1 (E1) : Jusqu’à 250cc, moteurs 2 Temps et 4 Temps 

Enduro 2 (E2) : De 255cc jusqu’à 450cc, moteurs 4 Temps 

Enduro 3 (E3) : Plus de 255cc moteurs 2 temps et plus de 455cc moteurs 4 Temps 

 

Junior, les moins de 23 ans : Junior 1 (J1) : Jusqu’à 250cc moteurs 2 Temps et 4 Temps, Junior 2 (J2) : plus de 255cc moteurs 2 Temps et moteurs 4 Temps 

 

Youth, les espoirs de moins de 21 ans, de 100cc à 125cc, moteurs 2 temps 

 

Le « scratch », le classement cumulé de différentes catégories : scratch EnduroGP, le classement cumulé E1, E2, E3, scratch Junior, le classement cumulé J1 et J2

Les favoris du Mondial, catégorie par catégorie 

La saison 2019 a été marquée par la domination des pilotes du Royaume-Uni, avec trois pilotes aux trois premières places du scratch EnduroGP : 1er Brad Thomas FREEMAN, 2ème Steve HOLCOMBE, 3ème Daniel MCCANNEY. Qu’en sera-t-il en 2020, qui détrônera le « Roi » Freeman et mettra fin à l’hégémonie des mousquetaires d’Outre-Manche ?

 

En tout cas cette première épreuve à Requista s’annonce passionnante et pleine de suspense avec des matches en perspective dans toutes les catégories, de quoi régaler fans et néophytes. Car ce qui fait la beauté du sport, c’est bien l’incertitude du résultat et en la matière cette manche française est bien partie pour en être la parfaite illustration.

 

Enduro 1 

Thomas OLDRATI (ITA sur Honda Red Moto) Vice-Champion E1 en 2019 et Christophe CHARLIER (FRA sur Beta), 3ème de la catégorie E2 en 2019, sont libérés de la pression de Brad Freeman qui part en 2020 à la conquête du titre dans la catégorie E3. Le Cadurcien Jérémy TARROUX (FRA sur Sherco), ex-pilote international Enduro, en pleine forme après sa victoire à la Coupe de France Enduro 2020, pourrait également sortir son épingle du jeu. Il faudra également compter sur Andrea VERONA (ITA sur TM), le Champion Junior Scratch et J1 2019 qui rejoint la catégorie E1 cette saison. 

 

Enduro 2 

Une catégorie dans laquelle la Région Occitanie est sans doute la région la plus forte au Monde, avec pas moins de trois pilotes dont le Champion du Monde 2019 de la catégorie, Loïc LARRIEU, Hugo BLANJOUE et Vincent GAUTIE. S’achemine-t-on vers un nouveau duel Loïc LARRIEU (FRA sur TM) / Alex SALVINI (ITA - Honda Red Moto) ? Le Sétois avait remporté le titre E2 en 2019 sur le dernier GP de la saison en France à Ambert, à l’issue d’un duel acharné avec l’Italien, 4 points d’écarts séparant les 2 pilotes.   

Le duo britannique Steve HOLCOMBE (Beta), Champion du Monde E3 2019 et David MCCANNEY (Honda Red Moto), Vice-Champion du Monde E3 2019 a bien l’intention de venir jouer les trouble-fêtes. Matteo CAVALLO (ITA sur Sherco), 3eme E1 en 2019, rejoint également la catégorie pour jouer devant. Autre prétendant, Matteo PAVONI (Beta), 2ème de la Youth Cup 2019 qui rejoint directement la cour des grands sans passer par la case Junior. Hugo BLANJOUE (FRA sur Honda Red Moto), 9ème de la catégorie en 2019, aura à cœur de montrer sa valeur sur ses terres et devant son public. Jeremy Miroir (FRA sur Husqvarna), habitué du Championnat de France et des classiques, vainqueur de la Coupe de France Enduro trois années consécutives de 2017 à 2019, ne sera pas en reste. 

 

Enduro 3 

Avec l’arrivée dans la catégorie de Brad Freeman (GBR sur Beta), vainqueur scratch 2019, la tâche s’annonce difficile sur le papier pour les autres pilotes. Mais on peut compter sur les deux français David ABGRALL (sur Beta), 3ème E3 en 2019 et Antoine BASSET (sur Beta), 7ème en E2 en 2019, pour ne pas lui rendre la tâche facile. Il faudra aussi sans doute compter avec Enric FRANCISCO (ESP sur Sherco), auréolé de son titre 2019 en Junior 2.

 

Junior 1 

Encore un Occitan aux premières loges d’une catégorie à l’aube de la saison 2020 : Théo ESPINASSE (Sherco), Vice-Champion J1 en 2019, a désormais le champ libre, le Champion en titre Andrea VERONA ayant rejoint la catégorie E1. Théo ne sera évidemment pas seul à chercher à truster la 1ère place : son principale rival le Chilien Ruy BARBOSA (Husqvarna), 3ème Junior 2 en 2019. Le Montmaurin Théo ESPINASSE (Sherco) dans sa course à la place de Vice-Champion du Monde 2019 Junior 1, lors de la finale en France Le jeune talentueux Néo-Zélandais, vainqueur de la catégorie Youth 2019, Hamish MACDONALD (Sherco), pourrait également compléter le trio de tête. Les Français Antoine CRIQ (Sherco), 8ème de la catégorie en 2019 et Alix ANTOINE (Husqvarna) voudront aussi tirer leur épingle du jeu devant leur public. 

 

Junior 2 

Pour l’instant, le Français Leo LE QUERE (Sherco) fait figure de favori car les trois premiers pilotes en 2019 ont changé de catégorie. Un autre tricolore, Neels THERIC (Beta), 7ème de la catégorie en 2019, fera tout pour se hisser parmi les leaders. Comme dans l’ensemble des catégories, la délégation française sera bien représentée avec sept pilotes. Mais gageons que leurs rivaux n’ont pas fait le déplacement pour rien, surtout quand on vient des antipodes comme Wil RUPRECHT (AUS sur Beta).  

 

Youth 

Du côté des rookies, Claudio SPANU (ITA sur Husqvarna), 3ème de la catégorie en 2019, semble devrait logiquement prendre le leadership de la catégorie Espoir, les Champion et Vice-Champion ayant évolué vers les catégories supérieures. Sur ces talons, on retrouve le tricolore Nathan BERERD (TM), au pied du podium de la catégorie la saison précédente derrière l’Italien. Sergio NAVARRO (ESP sur Husqvarna), quant à lui 5ème de la saison précédente à 8 petits points de Nathan, complète le trio de tête. 

 

Les temps forts de l’événement et les horaires de courses prévisionnels 

Le Grand-Prix commence dès le vendredi 18 septembre à 18h avec la soirée Prologue Super Test. La Super Test, c’est une spéciale spectaculaire : au départ deux pilotes évoluant sur une piste parallèle qui donne aux meilleurs un avantage au chrono sur la journée du samedi. Les catégories montent crescendo, des amateurs pour finir par les catégories reines

Les pilotes du National Trophy ouvriront le bal suivi à 19h30 par le JCB Urban Trial Show avec Julien Perret, puis à 20h la Super Test pour les pilotes des catégories EnduroGP, jusqu’à 22h30

La Super Test est le seul accès payant de l’événement : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans

Tous les autres accès sont gratuits, de même que le programme spectateur. 

Le samedi et le dimanche, le départ pour le premier pilote est à 8h. L’ordre de départ est inversé, des tops catégories aux amateurs. Les pilotes évoluent sur le tracé et les trois spéciales en effectuant 2 ou 3 tours selon les catégories. Le premier pilote est attendu vers 16h dans le paddock. 

Le podium du samedi à 18h sera suivi du JCB Urban Trial Show à 18H30

Le podium du dimanche est prévu à 17h30

Plus que quelques jours à patienter pour le Moto-club de Réquista dont le président, Kévin Pagès, se veut confiant : « De la rigueur, de la bonne humeur et ça devrait le faire. Je pense évidemment au port du masque obligatoire sur l’ensemble de l’événement et le respect des gestes barrières. Une mesure qui concerne tous les acteurs du GP, l’organisation, les teams, les pilotes et le public ! »

 

C’est indispensable pour que l’ambiance chaleureuse et familiale propre à l’Enduro transcende ces contraintes et que nous passions tous un excellent week-end à nous régaler du talent dont vont faire preuve l’ensemble des pilotes du Grand Prix de France Enduro 2020 à Requista

 

Rendez-vous dans quelques jours à Requista pour un GP de France spectaculaire ! 

 

L’équipe du Requista Moto Sport   

 

Facebook Réquista Moto Sport

 

Calendrier 2020

- GP de France – Requista

- GP d’Italie – Spolète

- GP d’Allemagne – Zschopau

- GP d’Espagne – Lalin

- GP du Portugal - Marco de Canaveses

 

www.endurogp.org

Encore plus d'actualités !

actualité
Dans le cadre des mesures sanitaires renforcées par l'État pour lutter contre la Covid-19, le décret 2020-1262 du 16 octobre 2020 vient interdire les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique. A ce jour, l'exception sportive n'a pas été retenue par les pouvoirs…
actualité
Thibault Bénistant a remporté cet après-midi le titre EMX250. Le voilà prêt pour s'attaquer au championnat du Monde MX2.
actualité
Tom Vialle (KTM), Gautier Paulin (Yamaha), Thibault Benistant (Yamaha), Lucas Mahias et l’Equipe de France de Speedway par paires se sont illustrés ce week-end.
actualité
Les Français n'ont pas démérité lors de l'épreuve finale du Championnat du Monde de Trial qui se tenait ce week-end à Lazzate, en Italie, mais aucun des trois pilotes en lice pour les titres, en E-Trial, en Trial 2 et en Trial 125, n'est parvenu à décrocher la couronne finale.
actualité
Composition des Instances Fédérales :
L’Assemblée Générale de la Fédération Française de Motocyclisme s’est réunie le vendredi 9 octobre dernier au Comité National Olympique et Sportif Français (Paris) pour procéder au renouvellement pour 4 ans de son équipe dirigeante.
actualité
Le championnat de France Women’s Cup 2020, composé de trois manches cette année, s’est clôturé ce weekend sur le circuit du Val de Vienne (86).
Cette finale était organisée par le Moto-Club du Val de Vienne en parallèle de la finale du championnat de ligue de Nouvelle Aquitaine.
actualité
Mike Di Meglio (Energica), Romain Febvre (Kawasaki), Tom Vialle (KTM), Thibault Benistant (Yamaha), Dylan Ferrandis (Yamaha), sont les lauréats du week-end.
actualité
GP de France-Le Mans (10/15) : Top5 pour Johann Zarco (Ducati) !
actualité
GP de France-Le Mans (10/15) : 9e pole MotoGP pour Fabio Quartararo (Yamaha) !
actualité
GP de France-Le Mans (10/15) : Johann Zarco (Ducati) et Fabio Quartararo (Yamaha) à domicile !
actualité
Monsieur Sébastien Poirier élu à la Présidence
actualité
Pôle Mécanique Alès – 3-4 octobre 2020 : Les enfants et la vitesse à l’honneur

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux ! #FFMOTO

Instagram
Chargement en cours...